Les paysages auxquels nous faisons référence pour composer un jardin s’inscrivent dans
un ordre climatique où les plantes doivent s’adapter à des étés chauds et secs et à
des hivers frais et humides
.

Ces paysages et formations végétales sont transposables
dans nos jardins.
Il s’agit de prendre en compte le contexte local et de réaliser l’aménagement selon
un mode basé sur
la négociation et le respect de la nature.