L’île verte
Résidence l'île verte, Le Lavandou

L’île verte

Origine et description succincte du projet

Espace paysagés, résidence l'île verte Ancien centre de vacances jusqu’aux années 1980, situé à proximité du cours d’eau du Bataillé, le terrain de l’île verte a fait l’objet d’un programme immobilier assorti d’une volonté écologique et environnementale. L’aménagement paysager des parties communes valorise le programme immobilier (normes BBC) conçu par l’architecte Denis Soldaïni. Les premières esquisses paysagères prennent leur source dans ce climat méditerranéen entre sécheresse estivale et saisons intermédiaires douces et pluvieuses. L’étude a eu pour objectif de proposer un jardin intégrant un bassin végétalisé de récupération des eaux de pluie et des eaux grises, créant une zone tampon de gestion de l’eau et de régulateur thermique. Les plantes joueront à plusieurs niveaux un rôle clé dans l’aménagement global et l’introduction de poissons gambusies participe à l’élaboration d’un écosystème spécifique.

Fiche technique

Coordonnées
Le Lavandou (83980) – Var

Maîtrise d’ouvragevignette-reference-ile-verte-3
SCI L’île verte

Maîtrise d’œuvre
Denis Soldaïni – Architecte

Réalisation
2015

Programme
Construction de logements collectifs contemporains BBC-Effinergie et réalisation d’un jardin bioclimatique

Surface aménagée
6.700m²

Mission confiée à Mouvements et Paysages
Volet paysager, étude paysagère, réalisation, suivi du jardin durant les premières années

Palette végétaleEsapces paysagés, résidence l'île verte

Le rôle spécifique de la végétation sur ce projet, notamment comme facteur de gestion de l’eau en climat méditerranéen est primordial et nous a conduit à proposer une palette sélectionnée avec soin. L’écran végétal composé de Cannes de Provence conserve la végétation endémique au site.

Les plantations aquatiques se composent de Carex pendula, Cyperus papyrus, Hippuris sp., Iris sibirica ‘Snow Queen’, Juncus inflexus, Nelumbo nucifera, Phragmites australis, Pontederia azurea, Potamogeton natans, Sagittaria latifolia, Saurus cernus, Schizostylis coccinea, Typha latifolia.

La conception de ce projet thématique se lit à travers cette végétation d’arbres d’ombrage (Albizzia julibrissin, Jacaranda mimosifolia, Araucaria heterophylla, Schinus molle), de couvre-sol (Lippia nodiflora, Pleioblastus pygmaeus), de plantes grimpantes (Akebia quinata, Ficus pumila ‘Repens’, Parthenocissus quinquefolia, Rosa banksiae ‘Lutescens’) et de plantes arbustives (Abutilon vitifolium, Asclepias curassavica, Caliandra portoricensis, Caliandra tweedii, Cassia closiana, Cussonia cruziana, Cussonia sphaerocarpa, Dahlia excelsa, Dombex x cayeusii, Malpighia glabra, Oreopanax epremesnilianus, Oreopanax xalapensis, Psidium cattleyanum…).