Villa d’Orient
Résidence Villa d'Orient, Hyères les Palmiers

Villa d’Orient

Origine et description succincte du projet

Résidence Villa d'Orient, espaces paysagés  A deux pas du jardin d’évocation orientale, la Villa d’Orient nous offre un voyage inspiré de l’illusion des fumeries d’opium, de la culture des fleurs, de l’ombre douce des sous-bois… Dans ce lieu privilégié nous redécouvrons les couleurs, les plantes à parfums, les palmiers, ces mélanges qui racontent une histoire et inscrivent le projet de jardin dans une trame élargie à la requalification du bâti dans la ville.
En effet le jardin s’ancre dans le sous-bois existant et s’accorde au geste architectural comme un espace tampon au tissu urbain.
La palette végétale, en adéquation avec l’environnement local, se compose d’arbousier, arbre de judée, sauges, camphrier, cornouiller…
Les pervenches, lippia, thym et autres couvre-sol adoucissent les abords des circulations et colonisent le sous-bois.
Le jardin se glisse alors dans son écrin sans créer de rupture avec le maquis existant ou les jardins alentours marquant le paysage.

Fiche technique

Coordonnées
Hyères les Palmiers (83400) – Var

Maîtrise d’ouvrageRésidence Villa d'Orient, espaces paysagés
SCI Villa d’Orient

Maîtrise d’œuvre
C+B Architectes

Réalisation
2009

Programme
Programme immobilier et parc paysager

Surface aménagée
3.000m²

Mission confiée à Mouvements et Paysages
Volet paysager, étude paysagère, réalisation, suivi du jardin durant les premières années

Résidence Villa d'Orient, espaces paysagésPalette végétale

Jardin d’ombre : Acanthus mollis (Acanthe), Buddleja officinalis (Arbre aux papillons), Cistus monspeliensis (Ciste de Montpellier), Cistus salvifolius (Ciste à feuilles de sauge), Cornus alba (Cornouiller), Hyacintoides non-scripta (Fausse jacinthe des sous bois), Myrtus communis (Myrte commun), Nandina domestica (Bambou sacré), Pistacia lentiscus (Lentisque), Rhamnus alaternus (Nerprun), Salvia argentea (Sauge argentée), Teucrium fruticans (Germandrée), Tilia cordifolia (Tilleul), Vinca minor (Pervenche)

Maquis reconstitué (Fixation de talus) : Ampelodesmos mauritanicus (Diss), Arbutus unedo Arbousier, Asparagus sprengerii (Asperge couvre-sol), Cinnamomum camphora (Camphrier), Helichrysum stoechas (Immortelle), Pennisetum alopecuroides (Graminée), Phyllirea angustifolia (Filaire à feuilles étroites)

Jardin frais : Arbutus glandulosa (Arbousier), Asphodelus microcarpus (Asphodèle), Celtis australis (Micocoulier), Cercis siliquastrum (Arbre de judée), Cinnamomum camphora (Camphrier), Crocus sativus (Safran), Phlomis fruticosa (Sauge de Jérusalem), Phyllostachis bissetti (Bambou), Rosa canina (Rose des chiens), Rosmarinus officinalis (Romarin), Salvia aethiopis (Sauge herbacée), Salvia officinalis (Sauge officinale), Santolina chamaecyparissus (Santoline), Tulipa sylvestris (Tulipe méditerranéenne)

Entrées : Celtis australis (Micocoulier), Cercis siliquastrum (Arbre de Judée), Chamaerops humilis (Palmier nain d’Europe), Cinnamomum camphora (Camphrier), Tilia cordifolia (Tilleul)

Jardins privatifs : Buddleja globosa (Arbre aux papillons), Cotinus coggygria (Arbre à perruque), Cotinus coggygria ‘royal purple’ (Arbre à perruque pourpre), Euonymus europaeus (Fusain d’Europe), Rosa sempervirens (Eglantier), Viburnum tinus (Laurier tin), Vitex agnus-castus (Gattilier)

Cheminements piétons : Lippia nodiflora (Verveine rampante), Thymus ciliatus (Thym cilié rampant), Thymus hirsutum (Thym hirsute rampant)