Sequencia
Jardin Sequencia, le Rayol-Canadel

Sequencia

Origine et description succincte du projet

Jardin Sequencia, au Rayol-CadenelJean-Laurent Félizia est arrivé dans ce jardin par l’intermédiaire de l’architecte Olivier Ghibaudo, engagé dans la restauration du bâti car le projet de construction entamait beaucoup l’espace paysagé proche. Le premier geste a été de remettre en lecture la végétation existante qui n’a pratiquement pas été touchée. Tous les arbres hérités de l’espace naturel ou de l’ancien jardin ont été débarrassés de leur bois mort, réorientés de façon à faire pénétrer la lumière. L’issue était de voir ce qui se passait une fois que tout prenait une nouvelle dimension esthétique et acquérait un rapport d’échelle plus harmonieux.

« Après avoir rendu lisible la végétation qui composait le jardin, je me suis raconté une histoire. Grâce à cette histoire, au parcours physique que j’imaginais, aux ambiances et aux reliefs qui se dévoilaient, le projet se dessinait comme un voyage intérieur. Je n’ai pu faire autrement dans ce jardin, comme si le sentiment d’une absolue nécessité avait guidé le dessin. La trame donnée par la remise en lecture du jardin était ouverte, empêchait une trop grande fragmentation de l’espace. Il y avait des lieux qui m’invitaient, par leur végétation ou leur topographie, à développer une esthétique, un thème. J’ai eu une envie impérieuse de jouer avec les mots. Les mots, témoins d’une impression subie, éprouvée qui peuvent donner lieu à la manifestation de micro-paysages. »

Fiche technique

CoordonnéesJardin Sequencia, au Rayol-Cadenel
Le Rayol-Canadel (83980) – Var

Maîtrise d’ouvrage
Privé

Maître d’oeuvre
Olivier Ghibaudo (Architecte DPLG)

Réalisation
2002-2003

Programme
Restauration du bâti et requalification du jardin

Surface aménagée
5.000m²

Mission confiée à Mouvements et Paysages 
Conception et Réalisation des aménagements paysagers

Palette végétale

Jardin Sequencia, au Rayol-CadenelCe jardin séquentiel se compose d’une dizaine d’espaces à la typologie spécifique.
La vive artère : Agapanthus africanus, Agathis coelestis,  Brachychiton rupestris, Chamaerops humilis, Chlorophytum comosum, Cussonia spicata , Erigeron karvinskianus, Erythrina flabelliformis, Escholtzia californica, Eupatorium inathinum, Festuca scoparia, Fuschia arborescens, Gaura lindheimerii, Geranium maderense, Jaborosa integrifolia, Kniphofia sarmentosa, Laurus nobilis, Lantana sellowania, Leymus arenarius, Livistona australis, Myrtus communis’tarentina’, Lobelia laxiflora, Oenothera berlandieri, Oenothera speciosa ‘alba’, Osmanthus aurantiacus, Perovskia atriplicifolia, Phyllostachis aurea, Phoenix canariensis, Retama monosperma, Salvia splendens, Senecio grandifolius, Solanum bonariense, Stipa arundinacea, Tagetes lemonii, Verbena bonariense

L’en-vert jardin : Acacia melanoxylon, Albizzia lophanta, Astelia banksii, Banksia robur, Brachychiton acerifolia, Broussonetia papyrifera, Cycas revoluta, Dicksonia antartica, Diospyros kaki’muscat’, Lippia nodiflora, Metrosideros robusta, Muelenbeckia complexa, Phyllostachys pubescens heterocycla, Solanum aviculare, Syagrus romanzoffianum, Tetrapanax papyriferum, Yucca elephantipes

L’épine formelle : Agave filifera, Bauhinia fortificata, Calocephalus brownii, Echinocactus grusonnii, Erythea armata, Pachycereus pringlei, Passiflora caerulea, Simmondsia sinensis, Solanum jasminoides, Sysirinchium striatum

Le plat en vert : Ceratostigma plumbagoides, Pancratium maritimum, Rosa banksiae alba, Rosa banksiae lutea, Tamaris pentandra, Trachycarpus fortunei,  Zoysia tenuifolia

L’antichambre du pin : Acanthus mollis, Jasminum azoricum, Jasminum sambac, Myrtus communis ’tarentina’, Polygonum aubertii, Rosmarinus officinalis, Solanum jasminoides, Trachycarpus fortunei

La clairière du torride : Agapanthus africanus, Agapanthus inapertus, Amaryllis belladona, Buddleia auriculata, Bulbine frutescens ‘hallmarck’, Chamaerops humilis, Combretum errythrophyllum, Dais cotinifolia, Eriocephalus africanus, Freesia alba, Grewia occidentalis, Leonotis leonurus, Macfadyena ungis cati, Myrsine africana, Osteospermum caulescens, Osteospermum fruticosum, Polygala myrtifolia, Plumbago capensis ‘chessington blue’, Podranea ricasoliana ‘Comtesse Sarah’, Salvia africana lutea, Sparaxis bulbifera, Tubalghia violacea

Le perron tropical : Acacia melanoxylon, Cinnamomum camphora, Cordyline australe, Dicksonia antartica, Gunnera manicata, Lippia nodiflora, Metrosideros robusta, Muelhenbeckia complexa, Oreopanax echinops, Passiflora tacsonia, Paulownia tomentosa, Phormium tenax, Pittosporum heterophyllum, Pittosporum tenuifolium, Solanum aviculare, Syagrus romanzoffianum

Les tours de l’eau : Abutilon ‘Boule de neige’, Antigonon leptopus, Aristea major, Anthropodium cirrhatum, Billardiera longiflora, Bilberghia nutans, Bocconia frutescens, Brugmansia x candida’Grand Marnier’, Brugmansia sanguinea, Cestrum nocturnum, Chilopsis linearis, Clerodendron chinensis ‘plenifolium’, Cordyline australe, Dahlia arborea, Dodonea viscosa purpurea, Hedychium gardnerianum, Jubaea spectabilis, Muelhenbeckia complexa, Trachycarpus fortunei, Vitis voïneriana

L’autre plage : Canarina canariensis, Canna x’oiseau de feu’, Choryzia speciosa , Deschampsia cespitosa, Ipomea purpurea, Musa basjoo, Phyllostachys aurea, Setaria palmifolia, Strelitzia augusta, Trachycarpus fortunei